À l’avenir, nous n’aurons plus de rapports sexuels pour nous reproduire

Nous nous sommes reproduits de la même manière depuis le début : en ayant recours aux relations sexuelles. Parce que c’est ainsi que la nature fonctionne. Mais à mesure que le temps passe, la méthode pourrait évoluer, au point que nous n’aurions plus besoin de relations sexuelles pour concevoir des enfants.

« Il viendra un temps où la majorité des gens n’auront pas de relations sexuelles pour se reproduire », dit-elle, interrogée par Newsweek. « Il se peut que dans le futur, les femmes ne portent même plus d’enfants et que le sexe ne soit entrepris que pour s’amuser », poursuit-elle, notant qu’à la fin du siècle, plus de 150 millions de personnes devront leur vie à des techniques de procréation assistée telles que la FIV, les ovules et gamètes issus de dons et la maternité de substitution.

Lire la suite sur SciencePost
Loading...