La vie de célibataire ? On l’apprécie davantage à mesure que l’on grandit, une nouvelle recherche le prouve

Si dans l’histoire le mariage ou la vie de couple en général était une ruse pour sortir de la solitude, aujourd’hui il n’est plus nécessaire de vivre « en deux » pour être bien.

Une recherche d’une dizaine d’années, basée sur 2500 personnes (célibataires, mariées, veuves, divorcées…), a mis en évidence quelques points très intéressants, comparant la vie d’une personne célibataire et celle d’une personne mariée aujourd’hui, et la condition d’une personne seule dans l’histoire.

1. Historiquement, la vie de célibataire est beaucoup plus satisfaisante aujourd’hui que par le passé.Il y a seulement quelques décennies, un adulte célibataire n’était pas considéré favorablement, surtout dans le cas d’une femme. Aujourd’hui, les sociologues soulignent que le mariage a perdu de son importance pour beaucoup de gens : c’est particulièrement vrai pour les femmes qui, après leur émancipation, ont la possibilité d’avoir un salaire suffisant pour ne pas être obligées d’épouser un homme.

Lire la suite sur Curioctopus