“Histoires d’Eva”, le projet d’Instagram qui nous fait voir les événements qui ont marqué l’Holocauste à travers les yeux d’une petite fille

Chez Sympa, nous sommes en faveur du respect et de la tolérance envers les personnes, sans distinction d’origine, d’ethnie ou de religion. C’est pourquoi nous avons écrit cet article à la fois pour parler de faits qui ne doivent jamais se reproduire, et pour commémorer la capitulation nazie, qui a eu lieu entre les 8 et 9 mai 1945.

Eva est née le 13 février 1931, en Hongrie, et était une adolescente écrivaine qui a été victime de l’Holocauste à l’âge de 13 ans. Cette jeune fille a grandi chez sa mère et son beau-père, mais elle a ensuite déménagé chez ses grands-parents, qui vivaient avec une cuisinière chrétienne hongroise nommée Mariska Szabo. C’est cette femme qui a pu sauver le journal d’Eva.

Le 26 mars 1944, Eva raconte la déportation de sa meilleure amie, un fait qui l’a profondément marquée. Elle dit dans son journal commercialisé sous le titre J’ai si peu vécu.: “Depuis que les Allemands sont ici, je ne fais que penser à Marta. C’était aussi une enfant, et pourtant ils l’ont tuée. Mais moi, je ne veux pas être tuée ! Je veux être photographe de presse, et quand j’aurais 24 ans, j’épouserai un Aryen anglais.”

Lire la suite sur Sympa Sympa
Loading...