Pérou, saisi un navire avec 12 millions d’hippocampes pêchés illégalement : un butin de 6 millions de dollars

Les hippocampes sont une espèce aujourd’hui menacée en raison de la transformation de leur habitat, mais aussi en raison de la pêche incontrôlée à laquelle ils sont soumis depuis des années. Ces animaux sont particulièrement recherchés comme ingrédient de la médecine traditionnelle chinoise, mais aussi comme souvenirs ou en-cas, ainsi les pêcheurs du monde entier, malgré les règles qui protègent la population, les voient comme une perspective de profits élevés. À l’image de l’équipage du navire Adonay, un bateau de pêche péruvien, qui a été arrêté début octobre 2019 par les autorités péruviennes avec un butin très peu louable.

Après avoir surveillé le navire de pêche pendant des jours, le ministère péruvien de la Production, en collaboration avec les autorités de la marine, a arrêté l’Adonay et découvert la présence de 55 caisses remplies d’hippocampes séchés. Leur nombre, qui dépasse 12,3 millions d’individus, aurait rapporté environ 6 millions de dollars, probablement sur le marché oriental.

Lire la suite sur Curioctopus
Loading...