Cela fait deux ans que je suis mariée à un Italien, et ces hommes sont différents de l’image que nous voyons dans les films.

Il s’est avéré que la “dolce vita” (ou la douce vie) en Italie n’est pas si douce qu’on pourrait l’imaginer. Svetlana habite en Italie depuis 3 ans, et elle raconte dans son blog, sans mâcher ses mots, sa vie à l’étranger. Svetlana appelle tendrement son mari “Marissimo”, et parle ouvertement des passions enflammées des Italiens et des couleurs de la vie de la mer du sud.

Les Italiennes sont de vraies princesses gâtées par leurs parents, et plus tard, elles conserveront ce même comportement avec leurs maris. C’est pourquoi, après chaque conflit, elles retournent dans le nid familial.

Une histoire de la vie : Patricia pleurait dans la villa de ses parents, et criait fortement tout son mal à propos de l’infidélité de Marco. Le lendemain, le père de Patricia est allé frapper à la porte de Marco. La conversation s’est déroulée très simplement et dans le calme : le père a mis un pistolet sur la table et a dit avec une voix douce : ” Écoute Marco, nous sommes tous pécheurs, mais Patricia est ma fille, ma petite princesse, et tu ne dois pas la rendre triste, elle ne doit jamais rien savoir. Si un jour, elle revient pleurer à la maison, tu auras affaire à moi “. Marco et Patricia vivent maintenant ensemble depuis déjà longtemps et ils ont 3 enfants. C’est ainsi que les femmes italiennes sont protégées par leur famille.

Lire la suite sur Sympa Sympa
Loading...