Jugée trop sexy sur Instagram, une pompière perd son travail

Si l’usage des sites communautaires peut être utile pour nous rapprocher, ces derniers ne sont pas sans dérives puisqu’ils ont des conséquences sur nos vies quotidiennes. Les réseaux sociaux peuvent même nous exposer au licenciement au vu de certaines de nos publications. Cette pompière en est la preuve vivante. A cause de ses photos jugées trop « sexy » sur Instagram, la jeune femme a dû être démise de ses fonctions.  Elle a ensuite poursuivi la caserne pour licenciement abusif en raison de son genre.

Une pompière de 27 ans a été licenciée de sa caserne. La raison ? Ses photos sur Instagram ont été jugées trop « sexy » par ses supérieurs. Pour son employeur, la frontière entre sa vie personnelle et son emploi était devenue trop floue. Presley Pritchard, la femme en question, a qualifié cette décision de sexiste car ses collègues masculins n’avaient pas été compromis par leurs publications sur leur réseau de partage de photos. Une différence de traitement qu’elle qualifie de sexiste car elle qualifie son licenciement d’« abusif » et l’attribue essentiellement à son genre.

Lire la suite sur SantePlusMag
Loading...