Une étude lève le voile sur le déclin silencieux des bourdons

Alors que l’attention est souvent portée sur les abeilles, à juste titre, n’oublions pas non plus que les bourdons aussi sont en danger.

Pour ces nouveaux travaux, des chercheurs de l’Université d’Ottawa ont recensé les observations de 66 espèces de bourdons sur la période 2000-2014, en Amérique du Nord et en Europe. Ils ont ensuite comparé ces résultats aux observations faites entre 1901 et 1974. Les analyses ont démontré qu’en l’espace de quelques décennies seulement, le nombre de zones fréquentées par les bourdons avait diminué de 46% en Amérique du Nord et de 17% en Europe.

Il est possible que les bourdons ne soient pas morts au cours de ces observations et qu’ils aient simplement migré vers des environnements plus frais. Cependant, les chercheurs ont également remarqué que les zones désormais sans bourdons avaient enregistré plusieurs épisodes de chaleur extrême au cour de la dernière décennie. Cela laisse à penser que les insectes n’ont finalement pas survécu.

Lire la suite sur SciencePost
Loading...