Des millions de peaux de mygales pour éponger les marées noires ?

Une étude étonnante suggère que les peaux mortes de mygales pourraient aider à éponger les nappes d’hydrocarbures.

L’expression “marée noire”, inventée à l’occasion du naufrage du Torrey Canyon, est une catastrophe se traduisant par l’écoulement en mère d’une nappe d’hydrocarbures (le plus souvent, du pétrole brut). On estime aujourd’hui que près de 3 millions de tonnes de ces hydrocarbures se répandent annuellement dans les océans.

Pour les nettoyer, on utilise parfois des barrages flottants, mais aussi et le plus souvent des agents dispersants. Ces derniers peuvent empêcher le pétrole de stagner longtemps en surface ou d’atteindre les côtes. Une fois dispersées, les molécules d’hydrocarbures sont davantage solubles dans l’eau. Le problème, c’est que la grande majorité de ces agents sont toxiques pour l’Homme comme pour la vie marine.

Lire la suite sur SciencePost
Loading...