Le quartier chinois de Montréal moins fréquenté en raison du coronavirus

Alors qu’une grande partie des médias parlent beaucoup du coronavirus, le quartier chinois de Montréal est l’une des principales victimes de cette actualité médiatique. Ainsi, la peur de la contagion a fait baisser sa fréquentation alors qu’aucune infection n’a été détectée au Québec.

C’est La Presse qui rapporte cette nouvelle inquiétante. En effet, le quartier chinois de Montréal connait une baisse drastique de sa fréquentation depuis le début de la médiatisation de l’épidémie du coronavirus. Certains propriétaires de restaurants estiment même que leur clientèle à diminuer de 50%. La raison ? La peur de la contagion des passants qui font un amalgame douteux entre quartier chinois et coronavirus. Une situation aberrante lorsqu’on sait que pour le moment, aucun cas n’a été détecté au Québec.

Lire la suite sur Ayoye Global
Loading...