On se moquait d’elle parce qu’elle souffrait d’une forme rare de nanisme : aujourd’hui, elle apprend aux enfants à accepter la diversité

La vie n’est facile pour personne, même pour ceux qui semblent être nés plus chanceux que d’autres. Nous naissons et mourons tous exactement de la même manière et nous luttons tous contre les injustices que la vie nous présente parfois. Nous sommes tous pareils, mais ceux qui naissent avec une forme de handicap luttent encore plus que d’autres pour trouver leur place dans le monde et être acceptés à 100 %. C’est l’histoire de Megan Grannan, une femme de 26 ans, née avec une forme très rare de nanisme qui la fait ressembler à une fillette de 4 ans. 

MEET MEGAN GRANNAN.
My name is Megan Grannan! I am 26. I have a rare form dwarfism called Metatropic Dysplasia. My…

Lire la suite sur regardecettevideo
Loading...