Tous les 16 jours, ce télescope canadien reçoit de mystérieux signaux radio provenant de l’espace lointain

Il y a des distances et des concepts qui, pour notre esprit, sont parfois vraiment trop difficiles à imaginer de manière concrète. Pensez, par exemple, à l’année-lumière. Cette unité de mesure astronomique correspond à plus de 9 400 milliards de km : une distance qui est vraiment difficile à “digérer” pour nous, les humains.

Il n’est pas difficile de comprendre qu’un tel phénomène a littéralement déconcerté les scientifiques. Tous les 16 jours, selon un schéma précis, un ensemble de signaux radio très puissants est transmis à partir d’une source encore non identifiée située à seulement 500 millions d’années-lumière de la Terre.

Plus précisément, il s’agit de flashs radio rapides, c’est-à-dire de pics de signaux radio de haute énergie provenant de l’espace et qui durent, comme mentionné, quelques millisecondes. Un temps suffisant, cependant, pour les faire intercepter par des instruments puissants comme le télescope canadien en question. L’origine des flashs radio rapides est l’une des questions les plus intéressantes et les plus discutables de l’astrophysique contemporaine.

Lire la suite sur Curioctopus
Loading...