Ils ont créé une caméra intelligente qui détecte les parasites présents dans les poissons pêchés

Une société allemande a récemment présenté son innovation destinée à limiter la contamination humaine par des parasites. Il s’agit d’une caméra associée à un algorithme dont le but est de déterminer la vitalité des larves de certains parasites présents dans le poisson franchement pêché.

Prenons par exemple l’Anisakis spp, dont le cycle de vie est plutôt complexe. Les œufs pondus par ces vers sont dans un premier temps ingérés par des microcrustacés planctoniques. Ces derniers sont ensuite avalés par des poissons et autres céphalopodes comme les pieuvres. Digérées, les larves se retrouvent dans l’intestin des poissons dans un état intermédiaire de développement. Les vers ne deviendront adultes que lorsque leur hôte sera lui-même absorbé par un mammifère marin.

Lire la suite sur SciencePost
Loading...