Ce fleuriste français a emporté toutes ses fleurs invendues au cimetière de sa ville pour orner les tombes des défunts

En France, comme dans beaucoup d’autres pays du monde, des mesures restrictives visant à limiter la contagion du Covid-19 ont imposé la fermeture de presque toutes les activités : restaurants, salles de sport, fleuristes… tous en isolement forcé chez eux, pour freiner la progression de ce terrible virus. La fermeture de nombre de ces activités ont entraîné un énorme gaspillage de denrées périssables ; certains gérants ont toutefois décidé de ne pas jeter leurs produits à la benne, mais de les mettre à disposition avant qu’ils ne périssent pour rien.

Les fleuristes sont également fermés, car les plantes et les fleurs ne sont pas une denrée de première nécessité, ainsi les personnes menant ce genre d’activités se retrouvent avec beaucoup d’invendus. Il est vraiment triste de penser que des centaines de plantes et de fleurs doivent se faner sans raison ou, pire encore, soient jetées pour rien. L’horticulteur Romain Banliat, qui s’est trouvé contraint de suspendre son activité selon les dispositions du gouvernement français pour lutter contre le Covid-19, a décidé non seulement de ne pas jeter ses plantes, mais aussi d’offrir ses services à la communauté.

Lire la suite sur Curioctopus
Loading...