L’alerte des médecins : les anti-inflammatoires comme l’ibuprofène pourraient aggraver l’infection au coronavirus

L’automédication doit faire l’objet d’une vigilance accrue. De nombreux médicaments se trouvant en vente libre peuvent avoir des effets secondaires qu’il convient de connaître. Le docteur Gérard Kierzek, urgentiste et chroniqueur de LCI, a également expliqué que plusieurs patients, tous âges confondus, sont arrivés en réanimation. Leur point commun était la prise d’anti-inflammatoires. Ainsi, le médecin déconseille à tous ceux qui ont des symptômes liés à l’infection au coronavirus de prendre des anti-inflammatoires, sauf s’il s’agit d’un traitement chronique. “Les patients qui ont un traitement chronique avec des corticoïdes ou anti-inflammatoires il ne faut pas les arrêter ! C’est juste qu’en cas de fièvre ou de signes respiratoires, on ne se traite pas par ces médicaments”, indique le Dr Gérard Kierzek.

Lire la suite sur SantePlusMag
Loading...