Ils créent une main robotique imprimée en 3D capable de transpirer !

Afin de refroidir les robots, certains chercheurs tentent d’apporter une solution inspirée des êtres humains : la possibilité de transpirer. Voici l’un des rares projets de ce genre, un prototype de main artificielle capable de transpirer !

Rob Shepherd estime que la démocratisation des robots aux composants mous – notamment en médecine – appelle à chercher du coté du maintien de la température. Or, le meneur du projet tente de répondre à une problématique liée aux matériaux. En effet, refroidir les parties d’un métal est moins compliqué que lorsqu’il devient question de composants mous de type silicone ou caoutchouc. Par ailleurs, Rob Shepherd a expliqué que son travail se concentrait surtout sur le développement de nouveaux matériaux chimiques compatibles avec l’impression 3D.

Lire la suite sur SciencePost
Loading...